SOINS DES CHEVEUX

Shampooings : 4 règles pour bien les combiner


Difficile de faire un choix lorsque il s’agit d’un shampooing : on ne sait jamais s’il faut privilégier un shampooing qui répond aux besoins de notre cuir chevelu ou à ceux de nos longueurs. À cela, nous vous répondons que vous pouvez combiner les 2 : il faut seulement respecter ces 5 règles d’or !


À eux-seuls, les shampooings sont de véritables produits miracles pour répondre à vos besoins capillaires : ils peuvent traiter, entretenir et embellir votre chevelure ! Parmi tous les shampooings proposés, il peut être difficile de faire un choix… Que faire si vous avez des cheveux blancs, mais que vous souhaitez en plus gagner en densité ? Fini l’adage : « choisir, c’est renoncer », désormais, vous avez simplement à combiner !


À lire aussi: Les pré-shampooings : comment et pourquoi les utiliser ?


1. Se laver les cheveux, ou plutôt le cuir chevelu

C’est un geste que nous faisons depuis nos premiers jours et que nous continuons de faire chaque semaine de notre vie. Mais à quoi sert-il exactement ? Se laver les cheveux, ça sert avant tout à retirer le sébum accumulé au niveau de notre cuir chevelu : ce sébum est une huile naturelle produite par notre corps, qui a pour objectif de protéger et de nourrir notre cuir chevelu, et donc nos cheveux ! En trop grande quantité, le sébum graisse vos cheveux, peut causer des irritations, voire même des pellicules. Se laver les cheveux, c’est également nécessaire pour retirer toutes les impuretés accumulées : pollution, saleté, fumée de cigarette, poussière… Chaque shampooing est donc constitué d’une base lavante sans sulfate, généralement accompagné d’un agent moussant comme de l’huile de coco par exemple !


Quel shampooing PHYTO fait pour vous? Découvrez-le avec le diagnostic.


2. Les meilleurs amis : les shampooings traitants et les shampooings de soin

Comme vous le devinez, ce que nous devons surtout laver pour retirer l’excès de sébum et les impuretés, c’est le cuir chevelu. Si vous faites face à des problèmes de cuir chevelu, comme des pellicules, des cheveux à tendance grasse, une chute de cheveux ou encore des démangeaisons, il faut privilégier les shampooings traitants. Ils traitent ces problèmes dès la racine pour garantir des résultats rapides et durables. Certains problèmes demandent d’être traités sans pause, tandis que d’autres peuvent se résoudre, et revenir beaucoup plus tard ! Les shampooings de soin se chargent quant à eux d’embellir votre chevelure, en agissant selon l’état de vos longueurs et pointes : sèches, abîmées, affinées… les besoins sont nombreux ! Il est important de maintenir des shampooings de soin, car ils répondent eux aussi aux besoins de vos cheveux. Quoi qu’il en soit, les besoins ne s’opposent pas et il faut les adresser. Voici la routine d’une personne aux cheveux secs, avant parfois des pellicules : - Dès l’apparition de pellicules, on privilégie le Shampooing Traitant Antipelliculaire PHYTOSQUAM Intense : en cure de 2 semaines, il élimine les pellicules, purifie et rééquilibre le cuir chevelu tout en maintenant la beauté de vos cheveux. On en profite pour vous rappeler qu’un shampooing traitant ne fait pas l’impasse sur la beauté des cheveux : ils les rendra toujours plus souples et plus brillants, en garantissant une hydratation. - Après la cure de 2 semaines, vous pouvez revenir à la normale en utilisant en alternance le Shampooing Relais PHYTOSQUAM un jour, et le Shampooing Hydratant PHYTOJOBA un autre jour !



PHYTOJOBA - Nouvelle gamme pour cheveux secs


Quel shampooing PHYTO fait pour vous? Découvrez-le avec le diagnostic.


3. Ne faites pas 2 shampooings différents le même jour, alternez

Au cours de votre lavage de cheveux, il est essentiel de faire 2 shampooings à la suite l’un de l’autre : le premier nettoie les cheveux en éliminant le sébum et les impuretés. Le second shampooing les sublime et les traite en profondeur, car il peut aller encore plus loin une fois le sébum et les impuretés éliminés ! Toutefois, ces 2 shampooings doivent être identiques pour que leur efficacité soit maximisée. L’alternance se fait donc selon les jours : le lundi vous utilisez PHYTOAPAISANT 2 fois, le jeudi ce sera PHYTODENSIA, le samedi… bref. Vous avez compris la logique !


4. Entretenir vos longueurs avec des soins complémentaires

Si vous avez des pellicules et que vous souhaitiez maintenir la beauté de vos cheveux colorés, les shampooings ne suffiront pas toujours. Si PHYTOCÉDRAT suffit pour le cuir chevelu gras mais que vous avez des cheveux colorés, le shampooing PHYTOMILLESIME doit être accompagné d’autres soins de la gamme dédiée aux cheveux colorés ! Du pré-shampooing au voile protecteur, vous avez l’embarras du choix. Par contre, les soins complémentaires ne sont à appliquer que sur les longueurs !

DIAGNOSTIC DE SOINS Découvrez votre rituel

JE DÉCOUVRE

À LIRE AUSSI