SOINS DES CHEVEUX

Chute de cheveux : vrai ou faux ?

Pour lutter contre la perte de cheveux, il faut d’abord la comprendre.


Voir ses cheveux tomber, ce n’est jamais très agréable : on pense souvent que c’est le début de la fin. C’est à ce moment-là que chacun y va de son petit conseil : ne met plus de casquette, lave-toi moins les cheveux, coupe-toi les cheveux, et on en passe ! On lève le voile sur les mythes liés à la chute de cheveux.


À lire aussi: Traitement naturel contre la chute de cheveux


1. Les chapeaux et casquettes entraînent la perte de cheveux.

FAUX

Porter des chapeaux ou des casquettes n’affecte pas directement les cheveux. La chute de cheveux est soit héréditaire, soit réactionnelle (stress, hormones, etc.). Par contre, la friction constante ou le fait de couvrir le cuir chevelu en permanence peut en effet être un facteur aggravant.


Quel traitement anti chute vous correspond le mieux? Découvrez votre rituel capillaire avec le diagnostic PHYTO.


2. Les cheveux ont une durée de vie

VRAI

Les cheveux fonctionnent comme des mini-organes ayant la capacité de se renouveler de manière parfaitement autonome selon un cycle bien défini. Un seul follicule capillaire peut créer 25 cheveux au cours d’une vie ! Pour ces 25 pousses, le schéma est le même : la phase anagène - la croissance active du cheveu - qui correspond à la production de la fibre amorcée par la cellule souche. Cette phase dure en moyenne 4 à 6 ans chez une femme, 2 à 4 ans chez l’homme. Dans un cuir chevelu sain, 85% des cheveux sont en phase anagène. Vient ensuite la phase catagène, lorsque la croissance est interrompue : en trois semaines, le follicule se raccourcit, il diminue de volume et est évacué de l’épiderme. La phase télogène correspond à la chute du cheveu, lorsque la tige se détache pour tomber. Le reste du follicule entre en dormance.



Laver les cheveux


Quel traitement anti chute vous correspond le mieux? Découvrez votre rituel capillaire avec le diagnostic PHYTO.


3. Laver les cheveux trop souvent contribue à la chute des cheveux.

FAUX

Se laver les cheveux souvent n’a aucune incidence sur la pousse ou la chute de cheveux. On recommande toutefois de ne pas les laver tous les jours pour conserver un bon équilibre capillaire.


4. La chute de cheveux peut être temporaire.

VRAI

La chute de cheveux n’est pas nécessairement continuelle. Elle peut apparaître à certains moments de l’année – notamment durant les changements de saison – ou bien dans certains moments de vie : fatigue, stress, grossesse… Vos cheveux y sont sensibles et vous le font savoir ! Même si la chute de cheveux n’est « que » réactionnelle, il faut s’en occuper, car chaque chute de cheveux ponctuelle entraîne le risque d’une chute de cheveux continue, et de rendre les cheveux de plus en plus fins.


5. C’est normal de perdre ses cheveux.

VRAI & FAUX

Effectivement, chaque jour nous perdons jusqu’à une centaine de cheveu. Chacun ayant son propre cycle, il est tout naturel qu’ils tombent au quotidien, lorsque d’autres poussent ! Mais ceci reste raisonnable, puisqu’on a entre 100 000 et 150 000 cheveux sur la tête ! Le vrai problème, c’est lorsque que les cheveux perdus au quotidien sont trop importants : dans vos mains, dans la douche, sur la brosse… Il y en a plein, partout, tout le temps ! À cela, agissez bien, et vite : utilisez un traitement adapté à votre type de chute, pour stimuler la pousse de cheveu et freiner la chute.


6. L’alimentation joue un rôle important dans la chute de cheveux.

VRAI & FAUX

L’alimentation est la source principale des nutriments nécessaires à la santé des cheveux : vitamines, acides gras… Tout ceci est très important ! Mais parce que ces nutriments agissent sur votre santé globale. Si vous souffrez de carence de fer ou de vitamines, votre cuir chevelu en souffrira par conséquent.


7. Si je commence à perdre mes cheveux, ça ne peut que continuer !

FAUX

Très souvent, le nouveau cheveu - qui remplace celui qui est tombé - est au repos. Il faut seulement avoir le bon interrupteur pour le réveiller et relancer la production de fibre capillaire ! Rien n’est perdu : en plus de réveiller les cellules dormantes, l’enjeu est aussi de prolonger la phase anagène pour qu’elle dure le plus longtemps possible. Il faut donc des soins qui rendent vos cheveux plus sains et plus forts.


8. Les cheveux poussent plus vite lorsqu’on les coupe régulièrement.

FAUX

Comme les pointes abîmées ont tendance à se dédoubler et se casser, on a souvent l’impression que les cheveux « ne poussent plus » lorsqu’on espace les coupes. En réalité, l’état de la pointe du cheveu n’a aucune incidence sur sa croissance à la racine.


9. Seul les hommes perdent leurs cheveux.

FAUX

Effectivement, l’alopécie andro-génétique touche plus fréquemment les hommes. Cela s’explique par le fait que la chute est due à l’augmentation de l’androstanolone (DHT), une hormone dérivée de la testostérone. La chute de cheveu chez l’homme est localisée sur le dessus du crâne ou à la lisière des cheveux, au sommet du front. Il n’empêche que les femmes peuvent également perdre leurs cheveux. La localisation sera moins définie, donnant plutôt une impression de cheveux clairsemés.


Toutes ces raisons montrent bien que la chute de cheveu est liée à de nombreux facteurs. Il y a à la fois les facteurs externes, qui peuvent être résolu par de meilleures habitudes, puis les facteurs internes, qui peuvent être résorbés grâce à des traitements dédiés, comme PHYTONOVATHRIX de PHYTO Paris : le sérum et le shampooing agissent ensemble contre les 16 cibles de la chute de cheveux. Ils stimulent la croissance du cheveu en rallongeant la durée de vie de chaque cycle de pousse du follicule pileux, ils relancent la croissance des cellules souches et freinent ainsi visiblement la chute de cheveu !


À lire aussi: Traitement naturel contre la chute de cheveux


DIAGNOSTIC DE SOINS Découvrez votre rituel

JE DÉCOUVRE

À LIRE AUSSI